Partenariats internationaux

A partir du territoire d’Occitanie :

La collaboration permanente entre l’IRTS-Montpellier et Perpignan (Faire ESS), ERASME-Toulouse, l’Université de Perpignan porteuse du Laboratoire CORHIS, les universités de Gérone et de Barcelone, les conseils départementaux, des grandes associations gestionnaires du territoire, ainsi que des partenaires professionnels, se structure dans le cadre d’un projet transfrontalier avec la Catalogne Espagnole. En effet, le projet Prospect-SA.SO s’inscrit dans le cadre d’un financement FEDER dans le programme transfrontalier POCTEFA 2014-2020. C’est un programme européen de coopération transfrontalière créé afin de promouvoir le développement durable des frontaliers des trois pays.

A partir du territoire Grand Est :

La collaboration entre l’ESEIS, l’Université de Lorraine (Laboratoire Lorrain des Sciences Sociales, 2L2S) est née par la réponse à un projet d’une recherche-action sur 3 ans (2012-2015) portant sur les migrants vieillissants (Jovelin E., Wolff V.). Celle de l’ESEIS et des « Sozialarbeit Hochschule » de Freiburg (Allemagne) et de Bâle (Suisse) s’inscrit dans une dynamique de plus de 30 ans, concrétisé par la mise en place un certificat commun dit RECOS complété depuis par un accord de coopération franco-allemand offrant la possibilité aux étudiants de part et d’autre du Rhin de compléter leur cursus de formation dans chacun des pays pour l’obtention d’un Bachelor (Allemagne) ou d’un diplôme d’Etat (France). Au niveau e européen une formation-recherche-action sur les migrants en situation régulière coordonné par l’ESEIS et qui associe les partenaires français du GIS. Le projet européen Marge sur travail social et quartiers, qui regroupe 80 partenaires sur 3 pays, dont 3 écoles supérieures (suisse, allemande et française).

A partir du territoire Hauts de France :

La collaboration permanente entre l’ISL/ Université Catholique de Lille, notamment le Centre d’Ethique Médicale (CEM) et Handicap dépendance et participation sociale (HADEPAS) ; l’ESEIS ; l’Université de Lorraine ; la chaire du travail social du CNAM ; la Haute Ecole de Charleroi pour la publication de la revue « Pensée Plurielle » ; le réseau « ERIS », réseau de recherche européen en intervention sociale comprenant l’Université de Salford (Grande-Bretagne), l’Université Catholique d’Eichstätt (Allemagne), l’Université d’Ostrava (République Tchèque).

L’Association Laïque pour l’Education, la Formation, la Prévention et l’Autonomie (ALEFPA)  est fortement engagé dans des réflexions sur les projets culturels favorisant l’émancipation et l’autonomie de chaque enfant ou adulte en difficulté. Elle est investie dans l’éducation, la formation professionnelle pour l’acquisition de compétence et l’apprentissage tout au long de la vie et en accompagnant les professionnels et les dirigeants des ONGS à la gestion des outils nécessaires à bientraitance des personnes handicapées comme celles en difficulté sociale et dans divers projets européens qui ont fait l’objet de publications.

A partir du territoire Nouvelle Aquitaine :

La collaboration permanente entre l’IRTS de Bordeaux et l’IRTS de Poitiers s’inscrit dans une démarche de mutualisation de leurs activités de recherche au titre de l’animation des PREFAS, l’Université de Bordeaux à travers plusieurs projets scientifiques en cours concernant différentes facultés (sociologie, anthropologie, santé publique) et laboratoires de recherche (Centre Emile Durkheim, COMPTRASEC, Passages, ISPED). L’IRTS Aquitaine est également engagée dans une collaboration pédagogique et scientifique avec l’Ecole d’Etudes Sociales et Pédagogiques de Lausanne, rattachée à la Haute Ecole de Travail Social et de la Santé (HES SO).

A partir du territoire PACA

L’Institut Méditerranéen de Formations  (IMF) depuis de nombreuses années est ouvert sur le monde, que ce soit par son ancrage dans le réseau Euromed France regroupant plus de 40 organisations de la société civile française, sur des projets internationaux sur la question de la participation citoyenne dans des réseaux internationaux (AIFRIS) ou sur des collaborations associant les professionnels, les chercheurs ou les personnes concernées. Il propose des séminaires d’échanges de pratiques comme celui euro-méditerranéen autour de la thématique de la migration et qui réunit des partenaires des régions géographiques (Europe, pays du pourtour méditerranéen et Canada).  

A partir du territoire Rhône Alpes Auvergne

L’ESSSE : Ecole Santé Sociale Sud-Est propose des échanges de pratiques en matière de formation et de professionnalisation dans le domaine de la petite enfance (Éducateurs de Jeunes Enfants et Enseignants de Maternelle en France et en Allemagne, un semestre international en langue anglaise et un module de formation dans un pays européens à des professionnels. Elle est engagée dans des partenariats formation-recherche avec les pays scandinaves, l’Espagne, l’Allemagne etc.. et collabore aux projets portés par Odenore.

Des territoires transfrontaliers

L’IRTS Montpellier, Erasme, Université de Perpignan, Erasme (Interreg/Proctefa), l’ESEIS (Interreg/Marge), AFLEFPA (Interreg/Océan Indien). D’autres projets transfrontaliers  sont portés par les membres du GIS, ces dynamiques à l’œuvre font l’objet d’un Colloque sur les questions de Frontières et Franchissements qui se tiend à Strasbourg, le 21 mars 2019 en partenariat avec le GIS « CRITIS ».